#Makeourplanetagain

Je voulais souligner mon admiration et mon soutien à Nicolas Hulot, le remercier également pour son action, l’énergie qu’il déploie et son ambition au service de la planète. 
Il s’est toujours situé à des années lumière des petites phrases ou calculs politiciens de beaucoup de ceux qui parlent au nom de l’écologie depuis des années. A eux l’écume, le vertige des mots ronflants et les effets de tribune, à lui l’action résolue contre les maux qui abiment la planète au quotidien.
Faut il souligner, au regard du contexte actuel, qu’en matière d’environnement, vu d’où l’on part, chaque petit pas dans la bonne direction doit être considèré comme une victoire ! Agir au quotidien pour, peu à peu, pas aprés pas, transformer notre société de l’intérieur n’est pas aussi aisé que certains le prétendent.

L’enjeu essentiel est non celui de sunlights médiatiques et des minutes d’éternité éphèmère chères à Andy Wharrol , mais simplement l’avenir de la planète et l’adaptation à un réchauffement climatique assumé, accepté, et plus que tout régulé.
Sa démission est évidemment une mauvaise nouvelle pour la planète, le pays et ce gouvernement, tant le constat dressé par Nicolas Hulot est lucide, honnête, glaçant par bien des égards, empreint de gravité et plus que tout inquiétant. 
Une décision lourde de conséquences qui doit être prise par Emmanuel Macron et Édouard Philippe pour ce qu’elle est, une alerte plus que sérieuse, sinon le pire est « avenir ».
Le tonitruant et médiatique #Makeourplanetagain lancé en réaction à l’amérique de Trump, ne doit pas rester un slogan creux, sans fondement ni lendemain, un coup marketing de plus à la sauce « green washing », ou une annonce sans lendemain mais bien la marque de fabrique d’une action résolue, continue et concrète, initiée en direction des priorités environnementales.

Incontestablement Nicolas Hulot a été isolé trop longtemps, tant par ce gouvernement, que par certains écologistes au « radicalisme » avant tout théorique. ll a perdu bien trop d’arbitrages, dont le dernier, évitable, pour le moins. Le fil s’est rompu et a brisé …

Aussi, Aujourd’hui j’ai mal à la France, mal à la planète et j’en veux à beaucoup de monde …

A ceux qui agissent au service des lobbys du court terme et du monde d’avant … Deux, trois générations ont suffit pour rendre malade à en crever notre planète nourricière, deux, trois générations se moquant comme une guigne de celles à venir, leurs enfants et petits enfants qui devront supporter le poids terrible d’une dette écologique démesurée et peut être irréversible,
A Stephane Travert, qui lui s’il n’a pas démissionné n’est certainement pas le Ministre de l’Agriculture durable du XXI eme siècle dont notre pays a tant besoin, 
A ceux qui oublient que la bio diversité est un trésor à protéger, une richesse dont nous ne sommes ni les propriétaires ni les concessionnaires, la bio diversité ne nous appartient pas !
A ceux qui aujourd’hui, nombreux, versant des larmes de crocodiles en déclarant regretter cette démission inéluctable, alors qu’hier encore ils trainaient Nicolas Hulot plus bas que terre en se moquant de son action «inexistante » … le « verre à moitié vide », toujours … Qui avec eux, ne se remplit que de vent,
A ceux aussi qui oublient que si l’on ne veut plus du nucléaire, il faut bien développer des énergies alternatives y compris lorsqu’elles brassent du également du vent.

Cette démission doit interpeller la classe politique dans son ensemble, évidemment, mais pas seulement !
Le mal est beaucoup plus profond et généralisé … Il faudraitque ce geste constitue un véritable électro choc, il est toujours permis de rêver … 
J’ai une pensée émue pour une autre Ministre de l’Écologie avec qui j’ai beaucoup travaillé, je pense bien évidemment à Nicole Bricq.

Saint Exupéry écrivait «Pourquoi nous haïr ? Nous sommes solidaires, emportés par la même planète, équipage d’un même navire.”
Rappelons simplement que ce navire ne transporte pas que des hommes, c’est heureux, encore faut il s’en souvenir, indiqué aussi que le cap poursuivi actuellement ne va pas dans la bonne direction, et pas uniquement du fait du seul Trump … 

#MakeOurPlanetAgain

Partager cet article sur...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *