Une vague de fond planétaire …

2004, année horribilis …
Aprés la tragédie irakienne et la réélection de Bush, le Tsunami qui a ravagé l’Asie du Sud Est a frappé la planète de plein fouet …
En mêlant aux victimes des gens du cru, abonnés aux catastrophes naturelles et des touristes attirés par les charmes des plages locales, cette vague de fond a eu un retentissement sans précédent …
En plus du nombre incroyable de victimes, le fait qu’elles proviennent de tous les cotés de la planète, et ne s’arrêtetent pas à son seul coté obscur a jeté le trouble jusque dans nos demeures … Rien n’a manqué en cette période de fêtes familiales même pas les images du 20 heures démontrant la puissance des éléments déchainés …
Cette tragédie démontre s’il en est l’importance de la solidarité entre les peuples, à postériori mais aussi et surtout à titre préventif.
Les surfers des plages d’Hawai disposent aujourd’hui grâce aux évolutions technologiques de plus d’informations pour s’adonner à leur pratique sportive favorite que celles dont n’ont disposé certains pays touchés 6 heures aprés le début du rez de marée … En 6 heures, combien de vies auraient pu être sauvées ?
Cela est vrai également pour les pandémies, dont le SIDA, la famine …. Qui ont le mauvais gout de s’arrêter aux limites des résidences touristiques situées quelquefois à un jet de pierre … Sur la planète des millions de personnes meurent d’autres types de Tsunami …
S’émouvoir et se donner bonne conscience tel les USA qui n’ont toujours pas ratifié les accords de Kyoto, refusent d’abandonner la dette des pays du Tiers Monde et défendent le droit des grandes sociétés face aux médicaments génériques, est à la fois indécent, outrancier et honteux.

Partager cet article sur...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *