Bip au pays du silence

a191646285f1880f12927e0f1dee0dfd.jpg
 
 

Il faut commencer par éprouver ce qu’on veut exprimer.

Vincent Van Gogh

 

6f8e120fc7672abc566ef91ba478ac84.jpgA Marcel Mangel

ou Marcel Marceau

dit Bip …

 

  

de Jacques Prévert

 

 

  

Pour faire le portrait d’un oiseau

 

Peindre d’abord une cage

avec  une porte ouverte

peindre  ensuite

quelque chose de joli

quelque chose de simple

quelque chose de beau

quelque chose d’utile

pour l’oiseau

 

placer ensuite la toile contre un arbre

dans un jardin

dans un bois

ou dans une forêt

 

se cacher derrière l’arbre

sans rien dire

sans bouger …

 

Parfois l’oiseau arrive vite

mais il peut aussi bien mettre de longues années

avant de se décider

 

Ne pas se décourager

Attendre

attendre s’il le faut pendant des années

la vitesse ou la lenteur de l’arrivée de l’oiseau

n’ayant  aucun rapport

avec  la réussite du tableau

 

  

Quand l’oiseau arrive

s’il arrive

observer le plus profond silence

attendre que l’oiseau entre dans la cage

et quand il est entré

fermer doucement la porte avec le pinceau

 

puis

effacer un à un tous les barreaux

en ayant soin de ne toucher aucune des plumes de l’oiseau

Faire ensuite le portrait de l’arbre

en choisissant la plus belle de ses branches

pour l’oiseau

 

peindre aussi le vert feuillage et la fraîcheur du vent

la poussière du soleil

et le bruit des bêtes de l’herbe dans la chaleur de l’été

et puis attendre que l’oiseau se décide à chanter

Si l’oiseau ne chante pas

c’est mauvais signe

 

signe que le tableau est mauvais

mais s’il chante c’est bon signe

signe que vous pouvez signer

Alors vous arrachez tout doucement

une des plumes de l’oiseau

et vous écrivez votre nom dans un coin du tableau.

 

75f4fc6bc880c8fe03edd2d4cd557e54.gif

 

 

 

Partager cet article sur...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *